2 jours de Formation-Action le 20/21 mai aux serres de Grenoble* autour du livre « Reprendre la terre aux machines » de l’Atelier Paysan

Bienvenue pour deux jours de partages, formations réciproques, tissages de réseaux et d’actions communes !

Pour ensemble reprendre nos terres aux machines et pour une alimentation choisie par toutes et tous !

Rencontre entre paysan.ne.s et acteur.rice.s sociaux engagés !

Deux jours pour se former et s’organiser ensemble sur le territoire !

💥
💥

>>Inscription à faire ici <<

Le vendredi 20 et le samedi 21 mai 2022 *aux serres horticoles de Grenoble

34 rue des Taillées, SAINT MARTIN D’HÈRES (38)

Journées de partages, formations réciproques et tissages de réseaux d’actions communes 9h-18h

Soirée autour d’un repas partagé et projection « la part des autres » 20h-22h

Texte d’Appel :

« Face à l’industrialisation massive de notre nourriture, il est urgent de défendre et (re)conquérir une alimentation démocratiquement choisie et les moyens de sa production.
Défendre et développer le monde paysan et les qualités de vie rurale ne peut se faire qu’en défendant l’accès de tous à une alimentation démocratiquement choisie. Une politique publique agricole digne de ce nom doit avoir ces objectifs.

L’agriculture française doit sortir de ses impasses et faire face à ses paradoxes :
Alors même que la surproduction agricole est plus grande que jamais, 7 millions d’entre nous dépendent de l’aide alimentaire. Alors même que nous prétendons bénéficier d’une alimentation « sûre et saine », les maladies alimentaires explosent et 26 millions de personnes se déclarent insatisfaites de leur nourriture.

Alors même que nous prétendons lutter tous les jours contre le chômage, les fermes s’agrandissent inexorablement et les machines remplacent les humains ; un vaste plan de licenciement qui ne dit pas son nom, efface fermes et travailleurs de la terre, appuyé par une escalade technologique, une déferlante de numérique et de robotique pour « transhumaniser » l’agriculture.

Alors même que nous prétendons lutter contre le bouleversement climatique, les dégradations environnementales et l’effondrement de la biodiversité, la production de notre alimentation contribue à ces bouleversements, dégradations et effondrement.

Pour autant, nous ne sommes pas restés les bras croisés : luttes paysannes et engagements syndicaux, promotion de l’éducation populaire, recherche permanente d’autonomie sur les fermes, respect de cahiers des charges rigoureux, solidarité avec d’autres luttes…
Ces initiatives sont indispensables. Elles nous permettent de savoir de quoi nous parlons mais, nous le constatons, elles sont aussi totalement impuissantes à entraver l’industrialisation de notre agriculture et de notre alimentation.
Nous devons les reprendre en main.

Comment en est-on arrivé là et comment pouvons-nous en sortir ? Nous vous proposons d’en débattre et de confronter nos expériences. Nous pensons que pour que le droit à l’alimentation soit respecté, que la démocratie s’établisse dans la production et la consommation de notre nourriture il nous faut repenser nos alliances et nos moyens d’action.

La tâche, immense, est incontournable. Mettons-nous à table pour construire les jours où nous mangerons toutes et tous la nourriture dont nous aurons décidé ensemble les moyens de sa production.« 

À l’initiative conjointe de
L’Atelier Paysan
Confédération paysanne de l’Isère
Les Amis de la Conf’
Réseau des Amap (Alliance PEC)
ADDEAR 38
PEPS
Terre de Liens
Secours populaire 38
Au Local

Inscription à faire ici

Le 20 et 21 mai aux serres horticoles de SAINT MARTIN D’HÈRES

(38400, aux Jardins Détaillés, 22 rue des Taillées)

Programme détaillé ici :

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :